DIRECTION GENERALE



ACTIVITES INTERNES


LIENS UTILES


Agenda en PHP

Avril : 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

 


Vendredi 26 avril 2019



ANTANANARIVO

My-Meteo


L'inspecteur Général d'Etat Gilles RABEARINOSY nommé nouveau Directeur Général du Contrôle Financier suite au conseil des ministres du 27 Mars 2019   /    DECRET n° 2019-313 portant nomination des Délégués Centraux et des Délégués Régionaux du Contrôle Financier   /   Gouvernement NTSAY - Vingt deux ministres au front de l'Initiative Emergence Madagascar (IEM)

                        MOT DU DIRECTEUR GENERAL


Inspecteur Général d'Etat RABEARINOSY Gilles


   En tant que nouveau Directeur Général du Contrôle Financier, je voudrais insuffler d’une dynamique et d’une culture de résultats et de performance ainsi que d’une nouvelle vision du contrôle exercé par le Contrôle Financier par la mise en œuvre d’un contrôle axé sur les risques et enjeux financiers ayant un effet dissuasif.

    En effet, la réforme du Contrôle Financier, régie par le Décret n°2008-1247 du 19 Décembre 2008 portant généralisation de l’application du Contrôle Hiérarchisé des Engagements des Dépenses (CHED) et la loi n°2016-009 relative au Contrôle Financier, a pour objet l’allègement du contrôle a priori des engagements des dépenses, la responsabilisation des ordonnateurs secondaires et surtout le renforcement du contrôle a posteriori du service fait.

    Par conséquent, les objectifs et les résultats attendus du contrôle exercé par le Contrôle Financier sont de contribuer à la bonne gouvernance sur la gestion des dépenses publiques et à la lutte contre les détournements de deniers publics pour qu’il n’y ait plus de prestations fictives, sans service fait, ou des prestations non conformes aux devis ou aux cahiers de charge correspondants et afin que, comme corollaire, les prestations et travaux objet des dépenses publiques aient des impacts socio-économiques positifs sur les citoyens en général et sur les bénéficiaires en particulier.

A cet effet, le plan d’actions du Contrôle Financier consiste en :

- L’allègement du contrôle a  priori des  engagements des dépenses par:

• Le respect du délai de traitement de dossiers par le Contrôle Financier de cinq (5) jours, prévu par la loi 2016-009 relative au Contrôle Financier.

• La limitation en un seul rejet par le Contrôle Financier pour un dossier, en y prévoyant tous les redressements à faire. Toutefois, le Contrôle Financier maintient son rejet au cas où les irrégularités constatées ne sont pas redressées.

• Le contrôle rigoureux de la moralité des prix.

- Le renforcement du contrôle a posteriori du service fait auprès des Institutions, des Ministères, des Services Régionaux déconcentrés et des Etablissements publics.

- La transmission des rapports de contrôle avec propositions de sanctions au Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF) et au Tribunal compétent (parquet).

- Le suivi des suites données aux rapports de contrôle établis par le Contrôle Financier.

Pour l’évaluation de ces activités, les indicateurs de performance utilisés par le Contrôle Financier sont :

• Le taux de rejet, le délai de traitement de dossiers supérieur à 5 jours et le taux du motif de rejet « prix exorbitant » pour le contrôle a priori.

• Le taux de couverture du contrôle a posteriori du service fait sur les dépenses mandatées exercé par le Contrôle Financier et le taux d’infractions commises constatées, notamment les détournements de deniers publics pour le contrôle a posteriori de service fait.

Désormais, notre devise sera : « COMPETENCE - INTEGRITE – PRAGMATISME – PERFORMANCE » et est traduite en ce slogan : « UN CONTROLE FINANCIER EFFICACE, ASSURE PAR DE PERSONNEL COMPETENT ET INTEGRE, EST GARANT DE LA PERFORMANCE ».

 INFOS UTILES





 INFOS UTILES






A VOUS LA PAROLE ...



"1-Question : Monsieur le Directeur, pouvez-vous nous présenter les principales missions de votre Direction, ainsi que celles des Services composants ?"

"2-Question : Concrètement, quels sont les résultats attendus des activités de votre Direction ?"




INFOS EN LIGNE ...

APRILY 2019 - ATSIMO ANDREFANA : olona 35 000 hisitraka rano   |   ORINASA AFAKA HABA : Nankalaza ny faha-20 taonany ny GEFP tamin’ny faran’ny herinandro teo

ATSIMO ANDREFANA : olona 35 000 hisitraka rano

   Tanjona amin’ity taona ity ny hamatsy rano olona vaovao 1,4 tapitrisa hanatrarana ny vina maharitra amin’ny fisitrahana rano madio ho an’ny taona 2030. Ho an’ny faritra Atsimo Andrefana, 14 ny mpiray ombon’antoka manohana ny fanjakana amin’ny fampahazoana rano madio ny mponina ho an’ny distrika isany : Toliara I-II ary Betioky sy Ampanihy. 35000 ny isan’ny olona hahazo rano ao anatin’ny tetikasa « Hetsika ifandribona amongoro ty kere » (Hiake) miaraka amin’ny « Action contre la faim ».

    Nanomboka ny volana janoary teo ny asa fampidirana rano fisotro ho an’ny CSB 11 ao Betioky sy ao Ampanihy ary ao Toliara I-II. Hahazo tombony amin’ny fisian’ny rano ny marary sy ny mpiasan’ny fahasalamana. Amin’ny ankapobeny, mampiasa vovo na mitanty ny ranon’orana ny mpitantana ny toeram-pitsaboana. Ankoatra izay, misy ny fanamboarana paompy ho an’ny vahoaka.

   Ho an’i Ampanihy, ny paompin-drano efa teo an-toerana 23 no havaozina hamatsy rano. Anisan’ny mahazo tombon-tsoa amin’ny tetikasa fampahazoana rano madio ny distrikan’Amboasary ho an’ny tanàna 12. Nomena vahana manokana izy ireo satria manana olana amin’ny tsy fanjarian-tsakafo ho an’ny ankizy latsaky ny dimy taona. Nametrahana fitaovana fahazoana rano madio koa ny hopitaly. « Teo aloha ny mpiteraka no mitondra rano avy any an-trano na mividy rano avy amin’ny sarety mpitatitra rano ao an-tanàna ny mpiandraikitra ny hopitaly », hoy ny mpandrindra rano, fidiovana sy hafadiovana ao amin’ny ACF, Rakotoarison Yves.

   Tena miantoka ny fampandrosoana ho an’ny mponina ny fahazoana rano hampiasaina any an-tokantrano ka atao laharam-pahamehana ho an’ny mpisehatra rehetra.

Vonjy A.
www.newsmada.com par Taratra

ORINASA AFAKA HABA : Nankalaza ny faha-20 taonany ny GEFP tamin’ny faran’ny herinandro teo

    Tonga nanatrika ny fankalazana ny faha-20 taonan’ny vondron’orinasa afaka haba GEFP (Groupement des Entreprises Franches et Partenaires) tetsy amin’ny Hotely « Ibis » Ankorondrano ny Praiminisitra Ntsay Christian, lehiben’ny governemanta tamin’ny faran’ny herinandro teo.

    Isan’ny manan-danja sy mitana anjara toerana lehibe eto Madagasikara ny orinasa afaka haba satria sady mamorona asa ho an’ireo tsy an’asa izy ireny no ilaina ihany koa eo amin’ny fampiakarana ny harin-karena faoben’ny firenana. Efa tsikaritra ho miroborobo fatratra eto Madagasikara ny fananganana orinasa afaka haba saingy olana iraisan’izy ireo ny fisian’ny fahatapahan-jiro mateti-pitranga izay mety hiteraka fatiantoka goavana ho an’ny orinasa.

    Manoloana izany indrindra dia nilaza ny praiminisitra fa efa andalam-panatsarana amin’izao ny orinasa Jirama rehetra manerana ny Nosy ary tanjona ny hampitomboina izany ho avo roa heny amin’ny taona manaraka. Notsipihiny ihany koa fa efa maro ny fepetra noraisin’ny fanjakana amin’ny fanarenana ireo tsy nety rehetra ka izany indrindra no iantsoany ireo tompona orinasa hitondra ny anjara birikin’izy ireo araka izay azo atao hampandrosoana haingana ny firenena.

Ny Ami
www.inovaovao.com